9 eventi da non perdere durante le Giornate Europee del Patrimonio

By Eliane Cognet | Published on 11 settembre 2017
  • Subodore au Palais Royal

    L’exposition Subodore, installée au Palais Royal, ou l’art d’évoquer de façon olfactive dix grands personnages historiques liés à ce célèbre bâtiment parisien. - © Yann Audino / Centre des monuments nationaux.

    Subodore au Palais Royal

    L’exposition Subodore, installée au Palais Royal, ou l’art d’évoquer de façon olfactive dix grands personnages historiques liés à ce célèbre bâtiment parisien. - © Yann Audino / Centre des monuments nationaux.

9 eventi da non perdere durante le Giornate Europee del Patrimonio

Il 16 e 17 settembre, oltre 17.000 monumenti in Francia apriranno le loro porte proponendo più di 26.000 animazioni, spesso gratuite. 
Parigi, Brest, Marsiglia, Normandia... Per la 34° edizione delle Giornata Europee del Patrimonio, tantissimi monumenti e siti turistici, generalmente chiusi al pubblico, une foule de monuments et de sites souvent fermés au public rivaliseront de créativité pour offrir leur plus beau visage en dévoilant la passion de ceux qui œuvrent pour leur conservation. L’occasion de découvrir des talents insoupçonnés aux quatre coins du territoire, à travers une immense palette d’animations : visites guidées, démonstrations de savoir-faire, circuits à thème... Voici quelques-unes de nos animations préférées.  

La plus insolite : l’exposition Subodore au Palais Royal (Paris)

Pour la première fois, la parfumeuse Chantal Sanier marie les fragrances pour imaginer l’univers des grands personnages qui hantent le Palais Royal : encens et benjoin pour Richelieu, racines amères et jasmin pour Louis XIV, frangipane pour Anne d’Autriche… On ferme les yeux, on plonge la tête dans des sphères de terre cuite et les images du temps  jadis se forment dans notre esprit... Magique !

8 rue de Montpensier, à Paris. Entrée gratuite. 

La plus précieuse : l’atelier municipal de la Passementerie (Lyon)

Bienvenue chez les canuts, ces petites mains aux doigts d’or qui firent le renom de Lyon pendant des siècles en brodant étoffes précieuses, rubans de soie et autre brocards en fils d’argent. Plusieurs ateliers de la Croix-Rousse dévoileront au public leurs drôles de métiers mécaniques et organiseront des démonstrations et des initiations de tissage. Le moment de tout connaître de la vie secrète des vers à soie.

21 rue Richan, à Lyon. Entrée adulte : 6 euros. 

La plus marine : les vieux gréements légendaires (à Dives-sur-Mer, dans le Calvados)

Pour les passionnés de drakkars, bisquines, caïques, doris et autres vieux gréements légendaires de l’histoire normande, l'atelier de restauration de bateaux traditionnels de Dives-sur-Mer ouvrira exceptionnellement ses portes au public. En plus de pouvoir approcher ces embarcations mythiques, on pourra s’initier au fumage de poisson et à l’art des nœuds de matelots.

9 avenue Secrétan, à Dives-sur-Mer. Visite gratuite.

La plus propre : la savonnerie Le Fer à Cheval (Marseille)

Rarement ouverte au public, la savonnerie Le Fer à Cheval est la plus ancienne de Marseille et perpétue depuis 1856 des gestes se transmettant de génération en génération. On y découvre de très anciens bâtiments aux murs ventrus, d’immenses chaudrons de pierre fumants et on suit le processus de fabrication, depuis la saponification jusqu’au moulage, quand le savon prend sa forme de cube blanc.

66 chemin de Sainte-Marthe, à Marseille. Visite gratuite, déconseillé aux enfants de moins de 10 ans.

La plus tactique : l’exposition 1940-1944 au bunker de la rue Achard (Bordeaux)

C’est un rendez-vous avec l’histoire que propose cette année le quartier Bacalan de Bordeaux avec ses Bassins à flot sur la Garonne et ses vestiges de la seconde guerre mondiale. Au programme, animations dans un camp de résistants fidèlement reconstitué, promenade en 4x4, expo de photos noir et blanc dans un authentique blockhaus. Et pour rester dans le ton, on peut tout visiter à vélo. 

110 rue Achard, à Bordeaux. Visite gratuite (seule la promenade en 4x4 est payante). 

La plus poétique : le Pigeonnier à rêves du Château de Barbirey-sur-Ouche (en Bourgogne)

Ce splendide jardin à l'anglaise de 8 hectares offre bien plus qu’une flânerie romantique entre buissons taillées et roseraies : une fois par an, lors des Journées européennes du patrimoine, les visiteurs sont invités à venir déposer leurs rêves. Le principe ? Inscrire ou dessiner sur un bout de papier son souhait le plus cher, le placer dans une bouteille numérotée au creux d’un des 1 700 boulins (nichoirs). Et y croire très fort !

2 rue du Château, à Barbirey-sur-Ouche. Visite et consignation de rêve gratuites. 

La plus aiguisée : l’ancienne manufacture du Klingenthal (Boersch, en Alsace)

Objets de toutes les convoitises, les épées, sabres et autre rapières étaient des biens précieux plus ciselés que des bijoux d’orfèvres. Une époque révolue que retrace la manufacture du Klingenthal, la plus ancienne de France, où est reconstituée une ancienne forge permettant de suivre les différentes étapes de fabrication, avec en prime une impressionnante collection ancienne. Avis aux amateurs !

2 rue de l'École, à Boersch. Entrée adulte 4 euros. 

La plus sophistiquée : le tour du propriétaire du Château de Valmer (Chançay, dans le Val de Loire)

Sur une rive de la Loire couverte de vignes en AOC Vouvray, le comte de Saint-Venant, propriétaire du château, vous fera visiter ses extraordinaires jardins à l’italienne peuplés de jets d’eau et de statues en robe de pierre. Sur la plus haute terrasse du potager, on jouit d’une belle vue sur le vignoble en découvrant les vins de la région et en dégustant d’étonnantes fleurs. Une visite historique très gustative !

Château de Valmer, à Chançay. Entrée adulte : 9 euros. 

La plus odorante : les jardins du musée international de la Parfumerie (Mouans-Sartoux, sur la Côte d’Azur)

Quelles étaient les parfums à la mode ? Quelles plantes et quelles fleurs étaient utilisées ? Quelles innovations techniques ont fait évoluer la discipline ? Cette exploration guidée des jardins grassois vous fera tout savoir de la parfumerie du 20e siècle. En prime après la visite, la possibilité de jouir des conseils avisés de jardiniers professionnels pour embellir son jardin. 

979 chemin des Gourettes, à Mouans-Sartoux. Visite gratuite pendant les 2 jours.