La demande

  • Golf en France

    Golf en France

    © Atout France/Michel Angot

  • Nature en France

    Nature en France

    © Atout France/PHOVOIR

La demande it

De nouvelles opportunités s’offrent aux entreprises touristiques, du fait de l’évolution de la demande, comme par exemple l’intérêt croissant pour le tourisme durable, le tourisme religieux, ainsi que la pratique du golf. 

Le tourisme durable : un intérêt pour le développement durable, tandis que l’offre en Italie ne correspond pas aux attentes

Le tourisme durable est devenu une réelle valeur ajoutée pour les consommateurs. Selon le président de la fondation UniVerde, Alfonso Pcoraro Scanio : « le tourisme est pour l’Italie le secteur qui offre des perspectives les plus concrètes pour sortir de la crise. Il est étonnant que le pays n’investisse dans des projets pour la promotion de merveilles naturelles et culturelles, qui sont nombreuses en Italie, et nous oublions comme toujours le tourisme durable. Pourtant les italiens réclament ce type d’offre qui n’est pas abondant sur le marché ».

L’élection du Pape Francesco fait croitre le tourisme religieux : +100% de recherches hôtelières à Lourdes en 1 semaine

Rome n’est pas la seule ville à bénéficier du tourisme religieux. Tout le segment des voyages de pèlerinage a en effet subit une croissance de la demande depuis l’élection du pape. Trivago.it relève que le tourisme religieux a augmenté en moyenne de 70% durant cette semaine post élection comparé à la même période en 2012. 
Parmi les autres destinations, San Giovanni Rotondo a connu une augmentation de 87%, Jérusalem de 30%, tandis que Lourdes et Cascia ont doublé.

Fort potentiel pour le produit golf

Selon une étude réalisée par Protiviti et la fédération de golf italienne sur l’impact du golf dans l’économie touristique, le golfeur peut être considéré comme un touriste à haute contribution, qui dépense en moyenne deux fois plus que la normale.
Incontestablement, le golf est l’un des rares produits touristique à résister à la crise économique. Cette activité sportive s’est démocratisée lors de cette dernière décennie pour se rendre accessible à une cible de clientèle beaucoup plus large, environ 100 000 licenciés en Italie.